google-site-verification: googleb42364e961af7a89.html
(placeholder)

EXPOSITION

PORTRAITS DE FRANCE

MUSÉE DE L'HOMME

17, Place du Trocadero -  75016 Paris

jusqu'au 17 february 2022

Catherine CAVENEL, Vice-Président et Nhu Mai CONG TANG TON, trésorière de l'association pour la Mémoire de Do Huu Vi lors de l'inauguration de l'exposition PORTRAITS DE FRANCE


avec la ministre

Nadia HAI


avec l'historien

Pascal BLANCHARD

EMISSION DE RFI ENREGISTREE LE 10 JANVIER 2022

CLIQUEZ ICI



Le premier pilote vietnamien, Do Huu Vi fut aussi le soldat qui mena les premiers vols de reconnaissance au Maroc, dans les rangs de l'armée française. Pendant la Première Guerre mondiale, il survole les lignes ennemies et transmet les informations nécessaires. Il fait partie des 58 grands étrangers honorés par la France lors de l'exposition Portraits de France au Musée de l'Homme à PariS.

Situé juste à côté du pied de la Tour Eiffel, au coeur de Paris, France, le Musée de l' Homme, présente des portraits qui font l' histoire française, honorant 58 « héros » des personnages, nés à l'étranger, qui ont servi la France à différentes périodes historiques. Parmi ceux-ci se trouve Do Huu Vi, le premier pilote du Vietnam et aussi la seule figure d'Indochine à lui être reconnaissant. L'exposition ouvre le 3 décembre 2021, quelques jours seulement après l'entrée de Joséphine Baker au Panthéon.

Do Huu Vi et 57 autres figurent sur la liste des 318 personnalités de l'histoire de France, sélectionnées par le gouvernement français pour honorer "les destins devenus français par leur lutte". La liste, publiée au printemps 2021, est présidée par l'historien Pascal Blanchard, avec ses collaborateurs Yvan Gastaut, et Aurélie Clemente-Ruiz, historienne et commissaire d'exposition au Musée de l'Homme.

Quand on parle de Do Huu Vi, pour l'historien qui préside le groupe d'experts, à travers l'histoire de Clemente-Ruiz,

"il est un monument indestructible " dans l'histoire de la France, et ne peut certainement pas être absent dans l'histoire de la France. Dans l'exposition "Portraits de France", les personnages jouent un rôle décisif dans l'écriture de l'histoire nationale, mais leur parcours est parfois oublié, ou leurs noms méritent d'être "ressuscités". Dans un entretien accordé à RFI Vietnamien, l'historienne, en charge de l'exposition au Musée de l'Homme, Mme Aurélie Clemente-Ruiz a déclaré :

"

Do Huu Vi faisait partie de ceux que nous avons sélectionnés immédiatement. Parce qu'il y a des personnages qui nous paraissent indispensables pour cette exposition. Plus précisément, Do Huu Vi, représentant la période de la Première Guerre mondiale. Le fait qu'il soit vietnamien joue un rôle important dans les critères de sélection que nous nous fixons. Car il y a très peu de "héros" d'Asie sur la liste. Donc sa représentation, géographiquement pour nous, est aussi très importante. Dans les critères, nous voulons avoir des représentants de partout dans le monde, et en particulier les immigrés en France, des pays qui ont rien à voir avec la France, ainsi que les pays qui ont des liens avec la France. France à travers ses relations coloniales ou territoires d' outre-mer a toujours été étroitement liée à la France. De plus, Do Huu Vi était un soldat, nous apprécions que des soldats soient également présents dans l'exposition.

               "

Alors qui est Do Huu Vi ?

Issu de la famille la plus célèbre de Saigon à cette époque, Do Huu Vi est né en 1883, cinquième fils du gouverneur de Nam Ky Do Huu Phuong. Dès son plus jeune âge, lui et ses frères fréquentent une école française, et à l'âge de 20 ans, il se rend en France pour étudier à l'école militaire de Saint Cyr, où de nombreux généraux talentueux sont formés, dont le général Leclerc, commandant en chef du l'armée. l' équipe expéditionnaire français en Indochine. À peine deux ans plus tard, il est nommé sous-lieutenant dans le 1er régiment de la Légion étrangère, qui combat au Maroc et en Algérie.

Passionné d'aviation, il entre à l'École d'aviation militaire en 1910, et obtient son certificat de vol de lieutenant un an plus tard. En 1912, Do Huu Vi était l' un des pilotes qui ont fait un vol de reconnaissance au- dessus de Casablanca, et a été le pilote pour faire la première liaison aérienne de la France au Maroc, un acte considéré comme courageux par le plan d' origine était rudimentaire et pleine de dangers. Au cours de cette période, il a reçu l'Ordre de la Grande Ourse Boi Tinh par les Français.

L'image de Do Huu Vi pilotant un avion est exposée au Musée de l'Homme

En 1914, il retourna dans son pays natal, le Vietnam, et s lança dans des essais d'hydravions sur le Mékong. A cette époque, une nouvelle science aéronautique est apparue dans le pays, Do Huu Vi est devenu le premier pilote vietnamien à répéter avec des pilotes étrangers à Saigon et Hanoi. Peu de temps après le déclenchement de la Première Guerre mondiale, il rejoint l'armée française, effectue des vols de reconnaissance au-dessus de la ligne de front avec l'Allemagne et renvoie des informations utiles à l'état-major.

Do Huu Vi a dit un jour : «Je dois redoubler de courage, car je suis à la fois Français et Annamite».

Après un accident causé par une tempête, il a été blessé et a perdu la capacité de voler, il est devenu un observateur «tir, larguant des bombes», puis est devenu le chef de la 7ème compagnie du corps d' armée Étrangers dans la Somme. Enfin, une guerre acharnée lui a également coûté la vie en 1916, son corps a été rapatrié au Vietnam par son frère ainé, le Colonel  Do Huu Chan après la fin de la guerre. Son nom apparaît sur des timbres sur l'Indochine. A Casablanca au Maroc, malgré la fin de la domination coloniale française, une rue qui porte son nom est toujours conservée en reconnaissance des "exploits d'ingénierie aéronautique" qu'il a accomplis dans ce pays.



En Juin 2022, la mairie de Paris attribuera officiellement son nom à une place dans le 16ème arrondissement, à côté du quai Louis Blériot, qui a le premier traversé la manche en avion en 1909 et a également été professeur de Do. Huu Vi.

Bien que peu connu, Do Huu Vi est une source de fierté pour la France, mais aussi pour la terre qui l'a vu naître. Pour sa famille, cette fierté est devenue plus que doublée, contribuant à la riche histoire de la célèbre famille, étant un exemple à suivre pour les descendants. Décédé jeune et célibataire, les descendants de sa fratrie continuent de préserver l'histoire familiale. Grâce au site internet https://amdohuuvi.org, M. Christian Do Huu, arriere petit-neveu de Do Huu Vi, a recréé la vie et le dévouement du premier pilote vietnamien.

En ce début d'année, RFI Vietnamien a eu l'occasion de rencontrer Christian DO HUU lors d'une visite d'exposition au Musée de l'Homme.

Il a dit :

"

Quand j'étais jeune, à l'école, mes amis me taquinaient sur le fait que j'étais « chinois », pensant que mes ancêtres marchaient pieds nus dans les champs, portant des chapeaux coniques pour planter du riz.

Mes ancêtres sont une grande source de fierté. De tres nombreux membres de ma famille ont contribué à construire la France dans de nombreux domaines. Cela montre que la notion de "Français de souche" n'a aucun sens... Il est juste que l'un d'eux soit ainsi honoré.

Et maintenant, je pense que mes enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants peuvent dire haut et fort la fierté de notre famille

              "

Dans la salle de près de 200 mètres carrés, un portrait de Do Huu Vi avec une figure imposante en uniforme militaire côtoie d'autres grands comme Pablo Picasso, Marie Curie ou Joséphine Baker. Selon la responsable de l'exposition, Mme Aurélie Clemente-Ruiz, l'installation de grands personnages, connus ou non du plus grand nombre, est impliquée par le musée. Pour ceux qui ne sont pas beaucoup mentionnés, le panel d'experts historiques pense que ces personnages méritent "un éclat de plus". 58 grandes figures historiques (29 femmes, 29 hommes) rejouent 12 grandes périodes de la Révolution française aux beaux âges (Belleépoque), de la Première Guerre mondiale aux années de « Années Folles », de la Seconde Guerre mondiale. Guerre mondiale II à la fin de la domination coloniale…etc. Tout pour raconter une autre page de l'histoire de France. Quelle est donc cette page historique, Mme Aurélie Clemente-Ruiz explique ainsi :

L'organisation de cette exposition, en effet, est de rappeler que l'immigration n'est pas un boom récent, mais qu'elle s'est inscrite de longue date dans la longue histoire de France. Des personnages historiques du monde entier, viennent en France et vivent en France. Ils ont également apporté des contributions spécifiques à la France. Le parcours de vie de chaque personnage de l'exposition retrace ces pages historiques à travers différentes périodes historiques. Cela permet de comprendre qu'en fait, l'immigration s'inscrit dans les longues pages de l'histoire de France, elle aussi complexe et diverse. Nous voulons montrer une France riche grâce à l'immigration et d'où vient la France aujourd'hui.À ce stade, peut - être beaucoup de lecteurs peuvent se demander, le fait que la France honore un personnage historique qui a contribué à la France, en provenance du pays sous la période coloniale française, est France honorant et en rappelant ses jours de gloire? Votre colonie? En réponse à cette question, l'historienne Aurélie Clemente-Ruiz a répondu ce qui suit.

L'histoire de France est riche mais aussi complexe et a ses côtés positifs comme ses pages sombres. Et bien sûr, nous n'allons pas réécrire l'histoire, mais en sommes aujourd'hui responsables. Oui, la France était autrefois un empire colonial, mais cela n'empêche pas qu'à cette époque, il y ait eu des personnages qui ont reconstitué et raconté une partie de cette période historique. Qui qu'ils soient, ils ont choisi de se consacrer au Dharma, et c'est avant tout un choix personnel. Je pense qu'il est très important de choisir un personnage qui a décidé de faire quelque chose de grand pour la France, comme c'est le cas avec Do Huu Vi. Il se consacre à l'armée française jusqu'à la dernière minute. Mais dans l'exposition, on présente aussi Fuller Loïe, de la même époque que Monsieur Vi. Elle est une danseuse américaine, Mme Fuller a également choisi la France pour développer sa carrière. Et l'Amérique est un pays indépendant. Nous lui rendons hommage car elle a choisi la France comme pays d'accueil, lieu de mise en valeur de ses talents artistiques. C'est ce qui est intéressant dans l'exposition, nous voulons vraiment promouvoir l'image de personnages divers avec de nombreux "talents différents".

L'exposition est ouverte au public gratuitement. Selon le journal Le Monde, si l'ampleur de l'exposition est encore assez modeste, elle n'en brosse pas moins quelques lignes du portrait d'une France plurielle qui se dessine depuis la Révolution française. Cela n'a pas empêché la polémique sur l'intégration du pays, sans parler de la fin du XIXe siècle, lorsque les Italiens et les Polonais ont été "expulsés".


Des photos de Do Huu Vi et d'autres grands hommes de la Première Guerre mondiale sont exposées au Musée de l'Homme du 1er décembre 2021 au 17 février 2022.

L'EXPOSITION EST MAINTENANT PRÉSENTÉE À CLICHY-SOUS-BOIS

DU 12 AVRIL AU 20 MAI 2022

à l'ESPACE 93

3; place de l'Orangerie

93390 Clichy-sous-Bois


CEREMONIE D'INAUGURATON DE LA PLACE

Đỗ Hữu Vị

Mercredi 29 juin 2022

à 14h15



VOIR DES PHOTOS

ET LES VIDÉOS

DE LA CEREMONIE